Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

L'ÉCHO DE LA DENT DE REZ

La gazette impertinente des conservateurs du massif de la dent de rez / site natura2000 des gorges de l'Ardèche et de leurs plateaux
Vous êtes sur le blog de l' ASSOCIATiON des PROPRIÉTAIRES du MASSIF de la DENT de REZ................à 07150 LAGORCE
Vous pouvez nous rejoindre aussi sur Facebook , contact:  Asso Dentderez
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Mail: dentderez@gmail.com
Sites amis: valleedelibie.joueb.com
Recherche

Archives

Archive : tous les articles

De mémoire d'homme, pas un centime n'a été investi en équipements sur ce territoire par les autorités, ce qui rendait déjà notre vie ici difficile; les injustes contraintes environnementales que l'on nous impose vont finir par nous la rendre impossible. Ce sont les deux problèmes de notre territoire.

Mardi (28/03/17)
Circulation Motorisée dans les espaces naturels, quel est le bon texte?
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 01:47 dans la rubrique Loisirs motorisés.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (27/03/17)
Circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels ( version périmée ?)
--> http://doc.sportsdenature.gouv.fr/doc_num.php?explnum_id=153
Cette documentation basée sur des textes de 1991 est en partie périmée . D'autres dispositions ont suivi
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 01:35 dans la rubrique Loisirs motorisés.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (26/03/17)
Les règles de la CIRCULATION MOTORISÉE sur les VOIES, CHEMINS , SENTIERS.
--> FB
RÉCAPITULATIF DES RÈGLEMENTS sur les DIFFÉRENTS TYPES DE VOIES
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 00:33 dans la rubrique Chemins+itinéraires+CEDESI.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (25/03/17)
Influence de la lumière sur la croissance des plantes
--> https://more.groww.fr/lumiere-plantes/
La croissance des arbres se fait par la photosynthèse au niveau des feuilles . Elle dépend de la quantité de la qualité de la lumière et de la durée de l'ensoleillement , la couleur de la lumière (le bleu enautomme hiver et le rouge en printemps et été.
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 01:10 dans la rubrique Agriculture.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (24/03/17)
Présidentielles 2017 , bientôt la surprise ?
PRÉSIDENTIELLES à quand le prochain coup de Trafalgar.
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 01:33 dans la rubrique Politique et politiciens.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (23/03/17)
Quand les pollutions et les dégradations d'un site naturel mettent le feu aux poudres entre un propriétaire et le conseil général.
En Ardèche, nous avons une longue tradition d'hospitalité et de tolérance. En deux mots laisser faire ceux qui viennent se "détendre "chez nous, si bien que les territoires deviennent les terrains de jeux et de sport de ceux qui nous rendent visite .
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 23:38 dans la rubrique SPORT spéléo, escalade....
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Quel est le montant de la cagnotte dont dispose le conseil général de l'Ardèche pour les espaces protégés ?
Pas moyen de savoir les montants dont dispose le conseil départemental du 07 ( ex conseil général) pour les acquisitions, aménagements, et protection des espaces protégés ( réserves naturelles, espaces naturels sensibles...) Cette cagnotte est alimentée par une taxe payée par tous ceux qui font construire en Ardèche, c'est en quelque sorte une pénalité compensatoire payée par ceux qui urbanisent un morceau du territoire. Si la Drôme joue carte sur table, en Ardèche c'est toujours le suspense sur le montant de ce budget
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 00:32 dans la rubrique Espace naturel sensible ENS.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (21/03/17)
NATURA 2000 des gorges de l'Ardèche et les désastreuses expérimentations faites au nom de la protection des chauves-souris
Jusqu'à la création du site natura2000 des gorges de l.Ardèche ( en1997 ), la gestion de la faune et de la flore était du domaine de compétence des exploitants ( forestiers , agriculteurs , éleveurs , chasseurs) dans le respect des décisions gouvernementales . Le mot d'ordre était, en ce qui concerne notre territoire, de laisser faire la nature et de ne réguler une espèce que lorsqu'elle devenait envahissante. La faune sauvage qui occupe les grottes est arrivée jusqu'à nous en bon état sanitaire et en nombre suffisant, sans qu'on s'en occupe journellement, sans qu'on lui distribue de la nourriture, elle se nourrit naturellement de ce que produit notre territoire ( fruits..) et des bestioles qui y vivent( insectes). alors pourquoi changer? Ici, les grottes ont été des lieux de cohabitation courante des chauves souris avec les humains, car elles ont été utilisées comme lieux de stockage ( charbon de bois) , de bergeries (il subsiste vestiges sur la vallee de l'ibie et des gorges de l'Ardèche ) , d'abris en cas d'intempéries, et comme refuges pour la population en temps de guerre ( y compris pour la dernière ) .
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 01:29 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (20/03/17)
LES GROTTES, DES ENDROITS DANGEREUX
Quels dangers?
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 02:30 dans la rubrique SPORT spéléo, escalade....
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (19/03/17)
L"ÉCRASANTE RESPONSABILITÉ " ET AUTRES SOUCIS DES PROPRIÉTAIRES DES GROTTES DES GORGES DE L'ARDÈCHE
--> Pour l'article complet cliquez sur lire l'article
Les grottes du site natura2000 des gorges de l'Ardèche, sont le terrain de jeu des  "spéléos sportifs", des spéléos non sportifs , des environnementalistes et des curieux. Le moins que l'on puisse dire c'est que tous ne font pas bon ménage...

Nous sommes au XXI° siécle et nous avons encore des adultes qui jouent aux hommes des cavernes (n'y voyez aucune remarque désobligeante de notre part, chacun prend son plaisir là où il le trouve , dans la mesure où il ne gêne personne). Ici il y a même deux clans qui se disputent le monopole des grottes. Les premiers vouent une passion immodérée pour les bestioles qui se pendent au plafond, ceux là vous les reconnaîtrez facilement, ils ont la tête en l'air( ce n'est pas qu'une image), quant aux seconds ils se méfient de ce qui tombe du plafond,(même si c'est gage de bonheur) et ils auraient plutôt tendance à regarder là où ils mettent les pieds ( ce n'est pas qu'une image non plus). Ces derniers d'ailleurs, préfèreraient des bestioles uniquement en décoration,(en bon vieux plastique ,,juste pour rassasier la curiosité des touristes), ce qui résoudrait leurs problèmes. Pour les départager , les autorités jouent les pères fouettards.

  Sur la base d événements vécus, et des "amabilités" qui ont été faites aux propriétaires, nous allons passer en revue la liste des incidents et autres turpitudes qui se se produisent ici.

- l' "ECRASANTE RESPONSABILITÉ" qui touche quiconque détient un bout de terrain, où que ce soit en France , (sauf pour les territoires qui dépendent de la loi montagne), c'est sa possible mise en cause pour des accidents qui se produisent sur ces terrains . Tout cela parce que la responsabilité du propriétaire peut être engagée, lorsqu'il laisse l'accès libre à ses biens.
Nous sommes dans une region touristique, vous comprendrez qu'il soit délicat ( et anticommercial ) de mettre des panneaux d'interdiction d'entrer sur les terrains privés... À ce sujet, on ne peut que constater la déplorable attitude qui consiste à détruire les panneaux de mise en garde qui dechargent la responsabilité des détenteurs des grottes et des barrières à l'entrée des zoés dangereuses des grottes...... Localement il faudra trouver une solution.. .
L'histoire vécue par les propriétaires  d'une grotte sur la beaume est instructive sur les ennuis que peuvent apporter le fait d'être tolérant. C'est une grotte dont les trois braves agriculeurs propriétaires laissaient l'accès libre à tout le monde, jusqu'à ce qu'un accident ait lieu, et à partir de ce molent là, c'est l'enchaînement infernal: plainte, assignation devant le tribunal, condamnation. Pour se mettre à l'abri nos propriétaires ont clos l'entrée avec des parpaings, mécontentement des protecteurs des chauves-souris qui ont détruit le muret de parpaings pour laisser entrer les chauves-souris, donc nouveau conflit... On va ajouter une anecote, on vous a dit que c'était de braves gens, c'était même mieux que cela,,c'était de très,très braves gens, puisqu'ils laissaient même leurs visiteurs camper gracieusement chez eux ....'jusqu'au jour où ils ont été condamnés par la justice pour avoir dépassé le nombre légal de campeurs autorisés chez un particulier. On vous laisse apprecier la dégueulasserie !

--->LE PILLAGE
 - le pillage des concrétions : quelques secondes suffisent pour casser ce que la nature a mis des millénaires à modeler, tout cela pour finir en trophée sur une étagère, c' est un gâchis qui répété à l'infini, transforme un "monument" en ruine....c'est ce qui s'est passé dans la grotte d'escharassou appartenant à un particulier, rachetée par le syndicat et clôturée depuis ..
- le pillage des ossements et vestiges préhistoriques, ce qui est curieux, c'est que les découvreurs respectent les vestiges, et à partir du moment où ces grottes sont déclarées c'est le début du pillage du patrimoine ardéchois... Ces vestiges sont le bien de l'humanité.( pour la suite , cliquer sur lire l'article )
Ecrit par nous écologistes de terrain, a 21:48 dans la rubrique SPORT spéléo, escalade....
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Articles suivants


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.